Facebook
Twitter
LinkedIn

Reconversion : D’infirmière aux métiers de la beauté

Bienvenue dans la communauté Infirmière Reconversion !

Dans cet article, je vais t’expliquer ce qu’est le métier de facturière et comment accéder à cette récente reconversion APRÈS une formation ou une carrière d’INFIRMIÈRE. Si tu souhaites échanger avec d’autres IDE en reconversion, n’hésite pas à rejoindre notre communauté d’entraide avec chaque jour, de nombreux conseils et témoignages !

Préambule

Certains aspects du métier d’IDE ne répondent plus pleinement à tes attentes et tu aimerais te reconvertir ? Tu es ici au bon endroit ! J’étais moi-même IDE, puis j’ai repris mes études pour me former aux métiers des ressources humaines. Un parcours qui m’a mené à fonder Infirmière Reconversion et qui me permet aujourd’hui d’aider mes consoeurs et mes confrères infirmiers à construire leur nouvelle vie professionnelle. Car oui, même en étant soignant, tu peux tout envisager, y compris le secteur paramédical !

Les métiers de la beauté, de l’esthétique et de la coiffure sont susceptibles de te correspondre si tu souhaites continuer à prendre soin d’autrui, dans un contexte complètement différent. On met de côté les soins infirmiers techniques et on s’oriente vers la sphère du bien-être. Le relationnel reste au cœur de ces pratiques. Sur un air de musique zen, on se fait brûler une petite tige d’encens pour se détendre. Et hop, je te dis tout ce qu’il faut savoir sur la reconversion d’infirmière aux métiers de la beauté.

Ce que tu vas apprendre dans cet article...

  1. Quels sont les principaux métiers de la beauté, l’esthétique et la coiffure ?
  2. Quels sont les prérequis pour envisager cette reconversion ?
  3. Concrètement, comment faire pour évoluer d’IDE à un métier de la beauté ?
  4. Quelle est la rémunération d’un professionnel de ce secteur d’activité ?
  5. Quels sont les débouchés et perspectives d’évolution ?

Quels sont les principaux métiers de la beauté, de l’esthétique et de la coiffure ?

L’univers de la beauté, de l’esthétique et de la coiffure se compose de diverses professions. Je t’emmène à la découverte de ces spécialités. Qui sait, il y en a peut-être une qui te correspondra !

Esthéticienne

Experte des soins et de la mise en beauté, l’esthéticienne-cosméticienne maîtrise de nombreuses techniques : maquillage, épilation, massage, modelage, manucure, pédicure… Par sa posture professionnelle, elle crée un climat propice à la détente et au lâcher-prise. Ses connaissances lui permettent de prodiguer des conseils utiles à ses clients (par exemple, quel produit utiliser sur ce type de peau, à quelle fréquence…).

Reconversion d’infirmière aux métiers de la beauté : devenir socio-esthéticienne

C’est un métier que l’on connait moins, et pourtant, le diplôme d’infirmière est un vrai plus pour l’exercer ! La socio-esthéticienne effectue également des soins du corps et du visage mais ceux-ci s’adressent spécifiquement à des personnes malades, âgées ou démunies. Pour en savoir plus sur cette profession, je t’invite à lire notre article dédié à la reconversion d’infirmière au métier de socio-esthéticienne.

Coiffeur visagiste, coloriste, barbier

Derrière ces professions très techniques que nous connaissons tous (qui n’a jamais tenté à minima un petit balayage, réussi ou non d’ailleurs :)), se cache la volonté d’aider les clients à développer une meilleure estime d’eux-mêmes. Ces spécialités sont de plus en plus recherchées par les salons mais aussi par les clients. Le fait d’être une femme-barbier peut-être aussi un atout différenciant qui fera parler de vous et de votre activité !

Perruquier – Posticheur

Le perruquier-posticheur conçoit perruques, postiches, barbes et moustaches conformément aux attentes du client. Ce professionnel propose ses services aux particuliers (notamment aux personnes atteintes d’alopécie) ainsi qu’aux professionnels du monde du spectacle. 

Une fois encore, le fait d’avoir été infirmière est un atout très fort, à valoriser si tu souhaites te spécialiser dans l’accompagnement de personnes souffrant d’un cancer ou d’une pathologie entrainant une perte de cheveux.

Tatoueur

Si tu es créatif(ve) et que tu as un don pour le dessin tu peux te former à l’art du tatouage. En tant que professionnel(le) de santé, tu es déjà formé(e) aux règles d’hygiène et d’asepsie et tu sais manier les aiguilles : des aptitudes qui t’aideront à te lancer !

D’autres professions existent également

Maquilleur professionnel, prothésiste ongulaire, conseillère en parfumerie ou en image… L’univers du bien-être se décline en de multiples spécialités ! Celles-ci peuvent également te plaire et te permettre de prendre soin des autres différemment.

Quels sont les prérequis pour envisager une reconversion d'infirmière aux métiers de la beauté ?

Les cours magistraux de l’IFSI ne te manquent probablement pas (et je te comprends parfaitement !). Toutefois, tu devras te former pour évoluer vers les métiers que nous venons d’évoquer. Tu dois donc être prêt à t’engager dans une formation professionnelle ou dans un cursus de l’enseignement supérieur.

Autre point essentiel : tu dois avoir envie d’exercer à nouveau un métier où l’humain est au centre des préoccupations. Certes, tu quittes le milieu hospitalier, mais le relationnel sera au cœur de ton quotidien. L’écoute, le non-jugement et la patience sont essentiels. Apporter du bien-être, favoriser l’estime de soi, créer une relation de confiance, formuler des préconisations personnalisées… Ce sont des caractéristiques communes à la profession infirmière et aux métiers de l’esthétique !

Comment faire concrètement pour évoluer d'un poste d'IDE à un métier de la beauté ?

Pour mener à bien ta reconversion d’infirmière aux métiers de la beauté, tu devras t’inscrire à la formation relative à la spécialité qui t’intéresse. Dans le cadre de la formation professionnelle continue, tu peux opter pour un CAP ou un BP (mention métiers de la coiffure, esthétique-cosmétique-parfumerie ou perruquier-posticheur).

Tu peux également t’inscrire en BTS (métiers de l’esthétique-cosmétique-parfumerie ou de la coiffure). Notons qu’il est nécessaire de suivre en amont une classe de mise à niveau. Enfin, si tu souhaites devenir socio-esthéticienne, tu peux t’orienter vers un diplôme universitaire (DU) mention socio-esthétique ou esthétique en milieu médical.

Bon à savoir : De nombreux instituts de formation dispensent l’enseignement en apprentissage ou en alternance. Le centre ou l’entreprise qui te forme sur le terrain se charge alors de te rémunérer chaque mois et de régler tes frais de scolarité. C’est loin d’être négligeable 😊. Personnellement, c’est sous ce format que j’ai suivi mes 2 années de master en Ressources Humaines. Enfin, l’enseignement théorique à distance est une autre option qui permet de rester en activité professionnelle !

Quelle rémunération pour un professionnel de la beauté, de l'esthétique ou de la coiffure ?

En début de carrière, les salariés du secteur de l’esthétique perçoivent généralement le SMIC. Le salaire est toutefois évolutif, puisqu’il tient compte de l’expérience professionnelle et de l’accroissement des responsabilités (jusqu’à 2500 € brut en moyenne).

Il est plus difficile d’évaluer la rémunération moyenne des entrepreneurs. En effet, celle-ci varie selon la renommée, le temps de travail, la situation géographique et les tarifs fixés par le professionnel.

Quels sont les débouchés ?

Les métiers de la beauté, de l’esthétique et de la coiffure offrent de nombreux débouchés.

Tu peux décider d’acquérir une première expérience significative au sein d’une entreprise et, ensuite, te lancer en tant qu’indépendant, à domicile ou ouvrir ton institut, ton salon ou ta parfumerie. Les salariés du secteur de la beauté ont également des possibilités d’évolution : de conseillère de vente à responsable de la parfumerie, d’esthéticienne à responsable de l’institut, de coiffeur à coloriste, etc.

Enfin, c’est un domaine où de nombreuses innovations voient le jour. Les professionnels ont don

Toi aussi, tu envisages ta reconversion d’infirmière aux métiers de la beauté ou dans un tout autre secteur ? Infirmière Reconversion te conseille et t’accompagne dans ton projet d’évolution professionnelle. Réserve dès maintenant ton rendez-vous téléphonique, gratuit et sans engagement. Notre programme est éligible au Compte Personnel de Formation (CPF).

Sommaire

Cet article vous a plu ?

Partagez-le :

Facebook
Twitter
LinkedIn

Vous pourriez aussi aimer ces publications

Tu es motivée pour te reconvertir ?

Tu souhaites plus d’informations ?
Réserve gratuitement et sans engagement ton appel avec Anne-Sophie ou une coach IDE de l’équipe.

Appel “découverte” gratuit

+ de 0
Infirmières
Sont abonnées à notre page et suivent quotidiennement nos contenus.
+ de 0
Infirmières

Nous ont déjà fait confiance et se sont inscrites à notre programme.

0 /5
Satisfaction

C’est la notre de satisfaction globale attribuée à notre programme par les infirmières qui l’ont suivi.

Tu es motivée pour te reconvertir ?

Tu souhaites plus d’informations ?
Réserve gratuitement et sans engagement ton appel avec Anne-Sophie ou une coach IDE de l’équipe.

Appel “découverte” gratuit

Tu es motivée pour te reconvertir ?

Tu souhaites plus d’informations ?
Réserve gratuitement et sans engagement ton appel avec Anne-Sophie ou une coach IDE de l’équipe.

Appel “découverte” gratuit